L’alternance, comment ça marche ?

Qui peut conclure
un contrat d’apprentissage ?

 

Tout personne  ayant entre 16 et 30 ans (des dérogations sont possibles en cas de contrats d’apprentissage successifs ou de reconnaissance RQTH), titulaire du niveau requis selon la formation choisie.

Pour suivre une formation en apprentissage au CFA IGS, il faut réussir les étapes d’admission et signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise d’accueil.

 

Comment se passe
la recherche de l’entreprise au CFA IGS ?

 

Un entretien individuel pour valider votre projet professionnel
Des séances de coaching individuelles et collectives : refonte de votre curriculum vitae, rédaction de vos lettres de motivation, simulation d’entretiens professionnels
La présentation de votre candidature à notre réseau d’entreprises partenaires.
Un suivi administratif de votre dossier jusqu’à la signature du contrat.
 
Besoin d’astuces pour trouver une entreprise d’accueil ?
 

Quelle est
la durée du contrat d’apprentissage ?

 

  • Le contrat d’apprentissage signée avec une entreprise, peut être de 12 ou 24 mois, selon la durée de la formation choisie
  • Une période d’essai de 2 mois non renouvelable est incluse
  • Le contrat d’apprentissage peut démarrer entre août et janvier

Quel est le
rythme d’alternance ?

 

Une formation en alternance, est rythmée par des périodes en entreprise et des périodes de cours au CFA IGS.
Pour les formations Bac pro/ BTS : une semaine de formation au CFA, une semaine en entreprise
Pour les formations post Bac+2 : 3 jours de formation en moyenne toutes les deux semaines

 

Quels salaires ?

 

Il varie selon l’âge et la progression dans le ou les cycles de formations faisant l’objet de l’apprentissage. Il est calculée en pourcentage du SMIC.
 

En contrat d’apprentissage

Elle varie selon votre âge et votre progression dans le ou les cycles de formations faisant l’objet de l’apprentissage. Elle est calculée en pourcentage du SMIC.

1ère Année 2ème Année 3ème Année
18-20 Ans 43% du SMIC 51% du SMIC 67% du SMIC
21-26 Ans 53% du SMIC 61% du SMIC 78% du SMIC
26 Ans et + 100% du SMIC 100% du SMIC 100% du SMIC

 

En contrat de professionnalisation :

La rémunération en contrat de professionnalisation varie selon le niveau de qualification et l’âge de l’alternant. Contrairement au contrat d’apprentissage, il n’y a aucune limite d’âge pour suivre sa formation en contrat de professionnalisation. Passé 26 ans, la rénumération équivaut à 100% du SMIC.

INFÉRIEUR A UN BAC PRO ÉGALE OU SUPÉRIEURE A UN BAC PRO
-21 Ans 55% du SMIC 65% du SMIC
21-25 Ans 70% du SMIC 80% du SMIC

 

Le financement de votre formation

Le financement de votre formation est pris en charge par votre entreprise d’accueil et/ou par la branche professionnelle par laquelle votre entreprise est rattachée.

 

Quels bénéfices pour les apprentis ?

 

  • Bénéficier d’une plus grande autonomie
  • Acquérir des réflexes pour devenir un professionnel reconnu
  • Accéder à un statut de salarié, avec les avantages qui en découlent : rémunération, congés payés, avantages conventionnels, régime général de la Sécurité Sociale … les devoirs de tous les salariés : rigueur, assiduité et professionnalisme
  • Bénéficier d’un double accompagnement : au CFA IGS par un responsable de formation et en entreprise par un maître d’apprentissage
  • Disposer de la carte d’apprenti-étudiant des métiers qui ouvre le droit à des réductions tarifaires pour les cinémas, les transports, les musées…

 

Quels critères pour
devenir maître d’apprentissage ?

 

Il accompagne l’apprenti tout au long de sa formation et contribue à l’acquisition des compétences nécessaires à l’obtention du titre ou du diplôme préparé au CFA IGS. Il doit pour se faire répondre à 3 critères :

  • Posséder un titre ou diplôme équivalent à celui préparé par l’apprenti
  • Avoir au moins 2 ans d’expérience professionnelle dans le métier
  • Justifier d’au moins 3 ans d’expérience professionnelle

 

Quelles aides pour l’entreprise ?

 

L’aide unique pour inciter les entreprises à embaucher des apprentis a été mise en place le 1er janvier 2019

Elle remplace les dispositifs suivants :

  • L’aide TPE jeunes apprentis
  • La prime régionale à l’apprentissage pour les TPE
  • L’aide régionale au recrutement d’un apprenti supplémentaire
  • Le crédit d’impôt apprentissage
  • Montant de l’aide unique pour le recrutement d’apprentis

Le montant de l’aide unique est plafonné et il diffère selon l’année d’apprentissage prise en compte :

  • 1ère année du contrat d’apprentissage : 4 125€ maximum
  • 2ème année du contrat d’apprentissage : 2 000€ maximum
  • 3ème année du contrat d’apprentissage : 1 200€ maximum
  • 4ème année du contrat d’apprentissage (si prévue par le contrat d’apprentissage) : 1 200€ maximum

Conditions d’obtention de l’aide unique :
Pour pouvoir prétendre à l’aide unique pour l’apprentissage, l’entreprise doit respecter les critères suivants :

  • Employer moins de 250 salariés
  • Conclure un contrat d’apprentissage
  • Recruter des apprentis préparant un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac

Depuis le 1er janvier 2020, les contrats d’apprentissage doivent être déposés par l’employeur auprès de l’opérateur de compétences (OPCO) dont il dépend et non plus auprès de la Chambre consulaire.

L’aide à l’embauche pour les apprentis reconnus travailleurs handicapés

Le montant de l’aide est de 3 000€ pour le recrutement d’une personne handicapée en contrat d’apprentissage pour une durée de 6 mois au minimum. Cette aide peut être prolongée en cas de redoublement ou de mention complémentaire.

Le Bonus Alternance

Pour l’embauche d’apprentis supplémentaires (pour les entreprises de plus de 250 salariés).

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du gouvernement.