Les tendances des métiers de la communication en 2020

Dire que le domaine de la communication est en constante mutation est un doux euphémisme. Entre explosion du Big Data, des réseaux sociaux et de la digitalisation, le secteur a vu apparaître de nouveaux métiers, tandis que certains parmi les existants ont largement évolué. Mais alors, quels sont les postes tendances et prisés en 2020 ? Le CFA IGS Paris vous propose un tour d’horizon !

La communication, un secteur porteur d’employabilité

Après quelques années de flottement, la communication a de nouveau le vent en poupe. Selon le baromètre Emploi des métiers marketing et communication, réalisé par l’Obervatoire Com Media, le secteur de la communication en France a généré un chiffre d’affaires de 34,2 milliards d’euros, et compterait plus de 159 000 salariés. Les projets d’embauches font également rêver (le BMO de Pôle Emploi annonçait plus de 100 000 embauches en 2019). Rien d’étonnant alors que les étudiants soient sous le charme de ses promesses, d’autant que la communication offre un large panel d’opportunités professionnelles, que ce soit en agence, en régie publicitaire, en entreprise, ou encore dans l’événementiel. 

Il faut toutefois avoir conscience que la communication est en pleine mutation, mais rassurez-vous, c’est un bon point pour vous. En effet, les besoins de la part des entreprises sont bien présents, et si vous définissez correctement votre projet professionnel, il y a fort à parier que votre insertion professionnelle sera facilitée !

Concernant ces besoins, on note une forte demande en matière de marketing digital. Toutefois, d’autres fonctions, plus « traditionnelles », sont également recherchées, notamment dans le B2B, les relations publiques ainsi que l’événementiel.

L’évolution des métiers de la communication

En 2020, les métiers de la communication sont résolument tournés vers le numérique : Internet, réseaux sociaux, e-réputation, e-commerce… Ces domaines et nouveaux outils sont désormais indispensables à toute organisation. Il faut également souligner que la transformation digitale fait écho à de nouveaux enjeux (data, mobile, e-CRM…) qui déterminent les besoins et les métiers de demain. Les compétences attendues reposent ainsi sur de solides connaissances techniques et analytiques, avec une créativité certaine et un leadership affirmé, tant pour savoir manager, que gérer la relation client via des interfaces consommateurs. 

Les professionnels ont pour objectif de cibler leur clientèle, notamment par l’utilisation et l’analyse de données, mais aussi de leur offrir une expérience client unique et originale, avec une personnalisation optimisée.

Concernant les candidats, la tendance du slashing s’affirme de plus en plus : la nouvelle génération souhaite vivre plusieurs vies, et n’hésite plus à avoir plusieurs activités professionnelles (un Français sur trois déclare ainsi être prêt à cumuler deux emplois) ou encore à jongler entre différents statuts (salarié, auto-entrepreneur, portage salarial, alternance…). Les collaborateurs sont en effet en attente de plus de liberté et de flexibilité.

Le point sur les métiers de la communication porteurs en 2020

#1 La gestion des données

Le Big Data, ça vous parle ? Difficile de passer à côté de ces masses de données : le cabinet ICD estime à 203 milliards de dollars le marché mondial du Big Data en 2020, et chaque personne dans le monde produirait 1,7 Mo de données… par seconde !  

Le volume des données ne cessent de croître, et les entreprises attendent des solutions innovantes pour analyser, stocker et traiter ces données. C’est donc sans grande surprise que le Data Scientist compte parmi les postes actuellement les plus courus. Cet expert des données maîtrise leur interprétation dans le but d’améliorer la stratégie marketing de l’entreprise. Le CRM Manager est également très prisé : il permet à l’entreprise de mieux connaître le consommateur, et d’ainsi adapter ses offres.

#2 L’e-réputation

Quand on sait que 90 % des consommateurs se renseignent sur Internet avant d’acheter et que 96 % sont sensibles à la réputation d’une entreprise, on saisit l’enjeu de l’e-réputation ! Il faut en plus avoir conscience que 80 % des informations sur Internet proviennent des avis clients. Les entreprises ont pris pleinement conscience de leur e-réputation, qui s’apparente désormais à un véritable outil marketing. Plusieurs métiers ont ainsi gagné en importance, comme le consultant e-réputation. Ce dernier conçoit et met en œuvre des stratégies de communication sur le Web et les réseaux sociaux afin de contribuer à la bonne réputation en ligne de l’entreprise. 

Le Community Manager va également œuvrer à l’e-réputation d’une organisation. Il assure également la visibilité de cette dernière, et fait en sorte de fidéliser sa communauté. On peut également citer le SEO Manager qui œuvre pour sa part au référencement du site internet de l’entreprise.

#3 Le mobile, ou le m-commerce

La France compte 41,9 millions de mobinautes, soit 75 % de la population. Il serait dommage de passer à côté de ces opportunités… D’autant que selon RetailMeNot, le m-commerce a enregistré une croissance de 95 % entre 2018 et 2020 ! Les professionnels ont bien saisi les enjeux face à l’évolution de l’utilisation des mobiles par les consommateurs.

On note ainsi un attrait certain pour les postes de chef de projet web mobile, qui va gérer le développement d’une application mobile, ou encore de responsable de stratégie mobile, le spécialiste des stratégies sur les nouvelles technologies mobiles. 

La communication a encore de beaux jours devant elle, avec de très intéressantes promesses au vu des nombreuses évolutions à laquelle elle est soumise. Si vous souhaitez mettre votre pierre à l’édifice, et évoluer dans un secteur dynamique et porteur, découvrez les formations proposées par le CFA IGS Paris. Vous allez acquérir toutes les compétences nécessaires à l’exercice de votre futur métier !