Contrôleur(se) de gestion

ANALYSE – CONTROLE – REPORTING

Le contrôleur de gestion intervient au sein de la direction financière dans le service du contrôle de gestion.
Il offre aux dirigeants les éléments nécessaires au pilotage opérationnel et stratégique d’une unité (Business-unit, filiale, direction ou département) de l’entreprise.
Il définit le budget en centralisant les données des différents services ou départements de l’entreprise (frais généraux, comptes de résultat ainsi que les différents indicateurs d’activité, financiers ou indicateurs clés définis).

Tout au long de l’année, il analyse les résultats de l’activité, en comparant le budget avec le réel et les prévisions d’atterrissage annuel, il prépare les rapports d’analyse visant à expliquer les écarts entre réalisation et prévision. Lorsque les prévisions ne sont pas tenues, il les réajuste et propose des mesures correctives.

Différentes variantes existent sur ce type de poste. Le contrôleur de gestion peut participer à la préparation des différents budgets (lorsqu’il occupe un poste dans une direction opérationnelle et non en central), il suit leur application et analyse les écarts avec les réalisations en cours d’année. Il doit bien connaitre le secteur d’activité de l’unité dont il s’occupe. Le contrôleur de gestion industriel, par exemple, analyse la production mensuelle ou trimestrielle et surveille les coûts des différents produits.
En central (au siège), le contrôleur de gestion est en relation avec les contrôleurs budgétaires des unités qui lui remontent les informations du terrain.

Rigoureux, réactif, le contrôleur de gestion est doté d’un excellent esprit analytique. Il aime les chiffres et sait les faire parler, le travail sous pression ne lui fait pas peur. Il sait communiquer, proposer et argumenter.
Sur un plan plus technique, à l’aise avec les logiciels bureautique et principalement avec Excel, il a également la connaissance des outils informatiques du marché dans le secteur de la Business intelligence (Essbase, TM1…).

La rémunération brute annuelle varie entre 35 et 50K€ brut annuel.

Après quelques années d’expérience, il peut prétendre à un poste de responsable de contrôle de gestion.

Nos formations pour ce métier

Titre RNCP ESAM Responsable en gestion et développement d’entreprise en 2 ans
Développé en partenariat pédagogique avec et délivré par l’ESAM (European School of Advanced Management), école du Groupe IGS - Titre « Responsable en gestion et développement d’entreprise » certifié par l’Etat niveau II, Code NSF 310m, enregistré au RNCP par arrêté du 17 juillet 2015 et publié au journal officiel du 25 juillet 2015.
Titre RNCP ESAM Responsable en gestion et développement d’entreprise en 1 an
Développé en partenariat pédagogique avec et délivré par l’ESAM (European School of Advanced Management), école du Groupe IGS - Titre « Responsable en gestion et développement d’entreprise » certifié par l’Etat niveau II, Code NSF 310m, enregistré au RNCP par arrêté du 17 juillet 2015 et publié au journal officiel du 25 juillet 2015.
Titre RNCP ESAM Expert financier en 2 ans
Développé en partenariat pédagogique avec et délivré par l’ESAM (European School of Advanced Management), école du Groupe IGS - Titre « Expert financier » certifié par l’Etat niveau I, Code NSF 313p /314p, enregistré au RNCP par arrêté du 10 août 2012 et publié au journal officiel du 22 août 2012.