Chargé de mission formation et GPEC

Le(a) chargée de mission formation et GPEC intervient au cœur du développement des compétences du personnel d’une entreprise en accompagnant le changement de ses besoins et des enjeux futurs. Il travaille dans tous les domaines d’activité (santé, BTP, informatique…) et exerce dans des établissements privés ou publics de taille conséquente.

La GPEC (stratégie de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) confère à ce poste une approche prospective de suivi du personnel face à de nouveaux challenges et défis que l’entreprise doit relever pour rester dans la course (juridique, technologique, économique…). Il travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des services RH dont il dépend. Il joue un rôle clef contribuant à développer la compétitivité de l’entreprise à travers la politique et la stratégie formation qu’il définit et met en place.

A court, moyen et long terme, il identifie les compétences stratégiques internes, à développer et/ou acquérir. Il intervient également dans le cadre d’un changement de situation des salariés suite à un problème de santé (retour de congé maladie) ou dans le cadre d’une restriction médicale.

Langues étrangères, informatique, management, juridique…, autant de domaines dans lesquels il est question d’apprentissage ou de perfectionnement.

Le chargé de mission formation et GPEC identifie et analyse les besoins (définition des axes de formation) puis élabore et met en place un plan d’action adapté, optimisant les dispositifs de formation.

Il assure la logistique (lieu, temps de formation…), sélectionne les supports pédagogiques et les types de séances (individuelles, collectifs, stage…).

Il est responsable du suivi qualitatif et budgétaire des actions menées et de la rédaction des cahiers des charges des différents projets de formation (bilan de compétence, période de professionnalisation, congés VAE…). Il négocie le budget formation avec la direction et les partenaires sociaux.

Le chargé de formation et GPEC a le sens de l’éthique et ne manque pas de diplomatie. Organisé et rigoureux, il a aussi le goût des chiffres pour assurer le suivi budgétaire et la gestion de projets. Il a de bonnes connaissances en droit du travail et droit social. Il maitrise les enjeux GPEC et les outils RH.

Après une expérience concluante, les postes de directeur de ressources humaines ou responsable des affaires sociales correspondent à son évolution de carrière.

Le salaire varie de 20 à 40 K€ brut annuel en fonction de l’entreprise et de l’expérience.

Nos formations pour ce métier

Master professionnel 2 Cadres et Consultants en Formation Continue
Diplôme d'Etat de l’Université de Paris Descartes (Bac+5)
Titre RNCP IGS-RH Responsable de la gestion des ressources humaines en 2 ans
Titre certifié de l'IGS-RH inscrit au RNCP | Niveau II (Bac+4) | JO du 07/06/2016